Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

samedi 27 avril 2013

Fabrication d'un sceau chinois : 1er essai


Pour qui fait de la calligraphie chinoise, le sceau est une marque importante, une sorte de signature. J'ai décidé de m'essayer à la fabrication d'un sceau en pierre. J'en avais déjà fait deux ou trois à partir de gomme, qui est tellement elastique qu'elle en est difficile à tailler. Et puis mon amie Sylvie m'a offert, chez You Feng à Paris, de quoi me lancer. J'ai à présent un bâton à sceau en stéatite et également 5 petits ciseaux à pierre tendre. Comme je ne voulais pas me rater, j'ai cherché où me procurer un petit bloc de stéatite pour m'entraîner et hier, j'en ai trouvé un de deux kilos. Largement suffisant. Et je me suis lancée. Voici comment j'ai procédé :
 
1. J'ai d'abord recherché, sur le net et dans un ouvrage que j'ai pris à la Bibliothèque, la transcription d'idéogrammes sous forme sigillaire, l'écriture primitive chinoise, écriture traditionnelle des sceaux.
 

2. J'ai ensuite recopié les caractères sur papier. Même chose à l'envers puisque le sceau imprime "en miroir".
3. Puis j'ai scié le bloc de stéatite rose pâle. La stéatite est une pierre très tendre ; on l'appelle également pierre à savon. J'en ai trouvé chez Dalbe.

 
4. A la suite de quoi, j'ai raboté la surface plane avec un rifloir, puis l'ai passé au papier de verre moyen, puis très fin.
5. J'ai recopié au feutre fin le caractère à l'envers.
6. Là, c'était le plus tendu : la gravure, avec les petits ciseaux. J'avais peur que le ciseau ne dérappe. C'est la première fois que je m'en sers. J'ai choisi le style YANG, c'est-à-dire que j'ai creusé atour des caractères (pour le style YIN, on grave l'intérieur des idéogrammes).
 

7. Une fois le creusement autour des idéogrammes terminé, j'ai encore un peu rabotté le pourtour du sceau. Au final, cela a donné ceci :
 

8. Le sceau est un peu rouge. Normal : je l'ai trempé dans de la pâte de cinabre, prévue à cet effet. Car je l'ai essayé, bien sûr ; je l'ai apposé à un dessin de bambous :
 
Ca déborde un peu sur les côtés. Je crois que je vais le tailler encore un peu.
 

 
Par la suite, j'essaierai de lui donner une forme, car pour l'instant, cela ressemble à un bloc de roche brut, comme une montagne miniature.  Ici, j'ai utilisé un tampon rouge classique car la boîte à cynabre est d'un diamètre trop petit pour y tremper le sceau.

Traduction : "La fenêtre qui ouvre sur le ciel d'été". C'est donc une de mes signatures, à présent.
 
Image du dernier sceau en gomme à effacer (gravé au cutter) - sur un poème que j'ai copié de Li Bai (dynastie des Tang - 618-907) :
 


C'est un sceau qui signifie "dragon" en sigillaire.
Traduction du poème : "Le mont Jingting (du suo jing ting shan)
 
Nul oiseau n'est en vue ;
Au ciel se fond la nue.
Jamais je ne suis las
De voir le mont d'en bas."
 
Et voici le tampon du sceau de style archaïque, de type yin mais très équillibré, que le calligraphe Sun Shanshan avait gravé pour moi et qui veut dire "passionnée par l'Asie".
 


Extrait de http://bea007.over-blog.com/ Article du 17/01/12.


1 commentaire:

  1. Merci de partager la culture chinoise avec nous. Il ya beaucoup de sujets qui sont vraiment décrits avec beaucoup de délicatesse. S'il vous plaît continuer à partager et nous mettre à jour avec vos sujets authentiques.

    Fabrication Chine | Fabricants En Chine

    RépondreSupprimer

Laissez votre commentaire ici