Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

dimanche 28 avril 2013

La Chine en Marche

Ca fait trente ans que le réveil de l'Empire du Milieu a sonné. Trente ans pendant lesquels la croissance du pays le plus peuplé du monde a accru sa puissance économique au point de passer de la file de queue à la file de tête. Et, d'ailleurs à présent premier de la classe. Mais que s'est-il passé ?
 
warhol-mao.jpg
 
On le sait bien : les préceptes maoïstes ont été mis de côté pour tenter d'égaliser puis de surpasser les pays les plus développés. De pays pauvre avant et pendant la révolution rouge, la Chine est passé à pays émergent et maintenant domine le marché mondial. On parle de 10% de croissance ces 20 dernières années. L'ouverture au capitalisme et au marché mondial -surtout pour les exportations- a apporté une manne espérée depuis bien longtemps, un mieux vivre évident.
 
Je regardais, tout-à-l'heure, sur la chaîne Public Sénat, un documentaire-débat intitulé "Quand la Chine s'éveille" montrant comment les idées reçues sont éloignées de la réalité actuelle de ce pays asiatique. Nous en étions presque restés à l'image traditionnelle montrant de gentils pandas dans les montagnes enneigées, ou des ruelles peuplées de pousse-pousse comme dans Tintin et le Lotus Bleu. Ou encore aux ouvrières à nattes portant le drapeau révolutionnaire en chantant.
  
A présent, le pays compte 400 millions de petits bourgeois. Par contre, il est difficile de connaître les revenus des gens. Un professeur, par exemple, touche 800 € par mois, mais si l'on compte divers types de rallonges, son salaire peut aller de 1.000 € à 2.000 €. Les étudiants, eux, sont de plus en plus exportés pour apprendre à mieux connaître ce monde que l'on veut surpasser et parce que les places sont rares à l'intérieur du pays. Si les études à l'étranger coûtent cher, il faut bien se dire que ce n'est pas mieux en Chine.
 
centre-shgh.jpg
 
Le reportage d'Elisa Haberer vu sur Public Senat montre les difficultés de trois jeunes filles face à leur avenir. L'une d'elles est partie aux Etats-Unis mais se lamente : elle ne comprend rien et pourtant il faut qu'elle rapporte coûte que coûte son diplôme ; c'est une question de fierté familiale, donc vital. Beaucoup de parents ont vendu leur ou leurs appartement(s), qu'ils avaient obtenu à un prix dérisoire il y a quelques années, afin de payer les études de leur enfant unique. Car la politique de l'enfant unique n'a pas beaucoup évolué. Selon la région ou la ville où vous habitez, elle est plus ou moins respectée. Disons, pour faire simple, que les amendes payées pour l'enfant en surplus étant coûteuses (équivalent de 4.500 €), les autorités locales laissent parfois faire pour gonfler leur porte-monaie. Surtout lorsqu'il s'agit de personnes ayant les moyen de payer l'amende. Jean-Louis Rocca, sociologue invité au débat, a expliqué que dans des régions reculées, il n'était pas rare que le deuxième enfant soit kidnapé afin que les parents payent une rançon pour le récupérer. Il n'était pas très clair dans ses propos si les ravisseurs faisaient partie des autorités locales...
 
Une fois leur diplôme en poche, tout n'est pas fini pour les étudiants : l'économie chinoise n'arrive pas à tous les embaucher et les classes inférieures sont les plus touchées. Nous sommes loin de l'image égalitaire qui fut prônée par le Parti du peuple. Le taux de chômage est passé de 4% il y a 10 ans à 8% aujour'hui, voire 20%, les chiffres exacts étant difficiles à obtenir. D'autre part, et contrairement à une idée reçue, les chinos sont moins productifs que les occidentaux. Il faut savoir que pour 20h de travail efficace par semaine, beaucoup comptent 50h de travail dans l'entreprise.
 
On entend de plus en plus parler d'espionage économique en faveur du pays de Lao Tseu. Le journal Le Monde nous parle de l'affaire de la stagiaire Wang Lili, condamnée pour abus de confiance : elle avait conservé des milliers de données de l'entreprise VALEO dans un disque dur personnel. Mais la plainte a été déboutée car il n'a pas été possible de prouver que Wang Lili avait été explicitement informée des règles de confidentialité.
  
Le journaliste explique que "la violation de la propriété industrielle et intellectuelle est une autre pratique courante d'espionnage économique dans laquelle la Chine s'est souvent illustrée. Des entreprises chinoises se sont ainsi approprié la technologie du train à sustentation magnétique Maglev construit par les Allemands entre Pudong et Shanghaï, après l'avoir analysée et assimilée, et en ont dépossédé les Allemands par le dépôt de vingt brevets." On connait également le sort de certaines entreprises françaises, notamment dans l'agro-alimentaire (foie-gras, vin...) qui ont exporté leur savoir-faire contre des contrats ponctuels alléchants... Et sont revenus avec l'impression d'avoir été floués, leurs perspectives d'exportation en Chine étant à présent nulles et ces nouveaux concurrents commençant à leur raffler le marché intérieur, grâce à de moindres coûts de production. 
 
La Chine compte aujourd'hui 900 millions de blogonautes qui demandent plus de démocratie ; ils s'insurgent contre les infractions aux Droits de l'Homme. Si le régime juridique est très perfectionné, il n'est cependant que rarement appliqué. D'ailleurs, l'égalité devant la loi y est difficilement applicable.
 
 Il y aurait tant à dire sur ce pays surprennant. Je conseille volontiers quelques lectures -documents et romans - à ceux d'entre vous qui s'y intéressent un peu  :
 
danse-pas-chine001.jpg   chinoises-xinran-copie-1.jpg    beijing-coma025.jpg
 
 chine-nouvelle-larousse001.jpg   verdier-pass-silence.jpg   naitre-en-Chine.jpg 
 
le-monde-chine001.jpg   il-etait-une-fois001.jpg   Mo-Yan-Beaux-seins.jpg
 
au-royaume-des-femmes.jpg  Sorgho-Rouge062.jpg   Amants-calligraphes.jpg 
 
 lao-she-histoire.jpg   Guide-Chine.jpg   contes-peuples-chine-2.jpg
 
PS : le dernier : "Contes et légendes de la Chine".

Extrait de http://bea007.over-blog.com/ Article du 17/03/03

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici