Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

dimanche 19 mai 2013

Enigme sur fond noir

Qu'est-il écrit ?

Uma est une jeune fille charmante. A la fois simple et mystérieuse. Je l'ai accompagnée - avec sa mère calligraphe - pour tenter de retrouver sa jeune chatte perdue, une petite boule noire avec une lavalière blanche au doux nom de "Sirsha". Uma portait une veste à zip. Sur cette veste, à part l'inscription "Nasty girl" (ce qu'elle n'et pas), on pouvait lire aussi ces caractères chinois :



Après une recherche via mon dictionnaire kuaisu, voici ce que j'ai trouvé :
  • - ni (1) : fille esclave / servante / fillette.
  • - fan (4) : bouddhique / brahmane / sanscrit / calme, silence, pur / mystère, murmure du vent dans les arbres.
J'ai bloqué au premier idéogramme : introuvable ! Et puis Bruno est venu m'apporter le chaînon manquant. Normal que je ne le trouve pas, car il n'EXISTE PAS, écrit-il dans son com. Il fallait donc comprendre : - jian (3), qui veut dire "simple". Vous voyez qu'il possède une horizontale en plus, située dans la "bouche" (le carré), la transformant ainsi en "soleil".

Résultat des courses, cela donne :

 简 妮 à prononcer "Djiannifan", qui serait la transcription du prénom "Jennyfer", correspondant très probablement à la marque d'un fabricant de vêtements situé à Bagnolet (93). Il s'agit donc ici de phonogrammes = éléments phonétiques et non d'une traduction de type sémantique ("Simple jeune-fille mystérieuse"). Il semblerait que le fabricant français fasse fabriquer ses vêtements en Chine et en Turquie. Vu l'erreur de calligraphie, je pencherais plutôt pour la Turquie... en tout cas pour la veste d'Uma.

Notez les clés (radicaux) :

Jian = clé du bambou (au-dessus)
Ni = clé de la femme (à gauche)
Fan = clé de la forêt (au-dessus)

NB pour nos amis francophiles : En français, le mot "fabricant", avec la lettre "c" est utilisé pour le manufacturier. Lorsqu'on écrit "fabriquant" avec les lettres "qu", il s'agit toujours du participe passé !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici