Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

lundi 7 décembre 2015

El Chino





J'ai décidé de vous parler d'un fim que j'ai emprunté à la médiathèque. Il ne s'agit pas d'un film chinois, pour une fois, mais d'un film argentin dramatico-burlesque réalisé en 2011 par Sebastian Borensztein. Le titre : EL CHINO (Le Chinois, en espagnol).

Le film est basé sur un fait divers réel qui a donné naissance à ce conte étrange sur une amitié à deux voix entre deux hommes qui n'ont rien en commun et ne se comprennent pas. Le thème : un misanthrope qui entrouvre la porte à un étranger, qui s'ouvre lentement à l'autre. Un peu dans le style de "Gran Torino" d'Eastwood.




Ricardo Darin, la star argentine, joue un vieux garçon maniaque argentin qui vit seul dans sa maison et dans sa quincaillerie. L'autre -joué par Ignacio Huang (黃勝煌), argentin originaire de Taipei- arrive de Chine et ne parle pas un mot d'espagnol. Il y a aussi une histoire d'amour naissant avec la jolie Mari, campée par Mureil Santa Ana.

Le quincailler bougon passe ses journées à compter les clous envoyés par ses fournisseurs et à râler contre les clients trop tatillons à son goût. On le voit au début du film qui pique-nique au bord d'un aéroport et qui assiste à l'expulsion brutale d'un jeune chinois par un chauffeur de taxi. C'est là que l'histoire commence. 



En réalité, l'histoire tient à un avion, une vache tombée du ciel et un chinois. Vous ne me croyez pas ? Le film se termine par la présentation télévisée réelle d'un fait divers expliqué par un présentateur russe : une vache tombée d'un avion qui s'est abattue sur un bateau japonais (et non, pas chinois !), tuant son pilote.

EL CHINO a obtenu le Prix du meilleur film au Festival International du Film de Rome en 2011. Je vous garantis du rire mais surtout des moments attendrissants.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici