Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

mardi 23 juin 2015

La fête des Bateaux Dragons


Cette année, la Fête des Bateaux Dragons (端午节) tombait le 20 juin, à un jour près de la date du solstice d'été. La date n'est pas fixe dans notre calendrier solaire puisqu'elle correspond chaque année au 5ème jour du 5ème mois lunaire.




Les cérémonies nationales célèbrent, dit-on, la mémoire de Qu Yan, qui fut ministre du Royaume de Chu (楚国pendant la période dite des Printemps et Automnes, qui se situe historiquement dans la première partie de la dynastie des Zhou orientaux, c'est à dire entre 771 et 256 avant notre ère. Grand poète, il était également un fervent patriote. On aime à se rappeler en Chine qu'il voulait que le roi renforce les forces militaires du pays pour résister à la menace des Qin venus de l'Ouest. Mais sa proposition fut critiquée par de puissants aristocrates menés par Zi Lan, à la suite de quoi le roi destitua et expulsa Qu Yan. C'est à ce moment qu'il composa des poèmes où il mettait en écrits son inquiétude sur le devenir de la nation. En 223 avant J.-C., les puissants Qins s'emparèrent de la capitale de Chu et Qu Yan se jeta peu après dans la rivière Miluo pour se suicider. Cétait le 5e jour du 5e mois lunaire

Les habitants de la ville se pressèrent en bordure de la rivière afin de lui rendre un dernier hommage. On dit que les pêcheurs évoluaient en tous sens sur leur barque afin de retrouver le corps du poète, mais en vain, il ne fut jamais retrouvé. Pour empêcher qu'il ne fut mangé par les poissons, les habitants lancèrent des boulettes de riz gluant et des oeufs dans le Miluo. Un vieux médecin y aurait même versé de l'alcool de riz pour saouler les poissons.

C'est ainsi que depuis, les Chinois célèbrent cette journée en organisant des courses de bateaux-dragons et en mangeant des boulettes de riz gluant. La course est festive et accompagnée du son de dizaines de tambours. 

Des anthropologues ont émis l'avis, cependant, que l'origine de cette fête joyeuse, devenue sport national, serait bien antérieure à l'histoire de Qu Yan et se serait peu à peu popularisé au-delà du pays jusqu'au Japon, en Corée et au Vietnam.

Pour fêter le 5e jour du 5e mois, les Chinois dégustent de petits gâteaux triangulaires faits de riz ou de millet gluant enveloppés dans des feuilles assez larges (feuilles de roseaux...). Certains sont farcis de purée de haricots rouges ou de jujubes (jojoba). A cette occasions, les mamans cousent des sachets de plantes médicinales parfumées pour les accrocher en pendentifs au cou de leurs enfants, ce qui permet d'éloigner la maladie et les mauvais démons.

Ici, pour les amateurs, une recette de "Zongzi aux jujubes" pour la fête des Bateaux-Dragons :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici