Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

lundi 26 janvier 2015

La roue tourne pour les idéogrammes



Un peu de fantaisie, cela ne peut faire que du bien. Aujourd'hui, je vais vous montrer l'invention d'un nord américain en Chine. Sa trouvaille : 

Un tricycle (一 辆三轮车 - yī liàng sānlúnchē) 
qui écrit des idéogrammes (表姨文字 - biǎoyì wénzi
sur la chaussée (在车行道zài chě xíndào).




Nicolas Hanna, est l'ingénieux artiste canadien qui a conçu ce tricycle capable de tracer des idéogrammes sur le sol avec de l'eau. 


C'est dans les rues de Beijing que cet ingénieur à la Colin de Boris Vian (pensez au piano à cocktails de l'Ecume des jours) a sévi. S'inspirant des calligraphes de rue qui tracent, à l'aide de pinceaux géants, des calligraphies éphémères avec de l'eau en lieu d'encre, il a eu l'idée de mettre au point sa machine amusante en utilisant des bidons de fontaines à eau et des cartes électroniques pour le débit d'eau qui doit sortir des asperseurs placés derrière le tricycle. Le fonctionnement fait un peu penser aux rouleaux des boîtes à musique et autres Pianola.



Improprement (malgré l'eau) appelée "Water Calligraphy Device" (Appareil de calligraphie à eau), puisque la calligraphie n'est pas juste le tracé basique des caractères mais l'art de les dessiner avec esthétisme, caractère, profondeur et personnalité, ce dispositif poétique a eu le don de surprendre et d'émerveiller les passants qui n'en croyaient pas leurs yeux.

Vous pouvez visiter le site consacré au fameux tricycle à idéogrammes ici (il contient une video de Vimeo d'où sont extraites les photos ci-dessus) :


J'en profite pour vous donner la traduction de :

TRICYCLE : 三轮车 - sānlúnchē (littéralement : véhicule à trois roues) 
                    Spécificatif :  - liàng

RIGOLO : 好笑的 - hǎoxiào de






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici