Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

jeudi 11 décembre 2014

Histoire de la médecine chinoise en Europe



HISTOIRE DE LA MEDECINE CHINOISE EN EUROPE

Transmission et réception des savoirs, du XVIIe au XXe siècle

par Eric MARIÉ

Le vendredi 12 décembre 2014, de 14h30 à 15h30

Salle Pétrarque2 Place Pétrarque - MontpellierTram ligne 1, arrêt ComédieEntrée libre



La fin du XVIe siècle voit l'arrivée des premières transmission du savoir médical de la Chine en Europe, mais c'est principalement à partir de la fin du siècle suivant et durant tout le XVIIIe siècle qu'elles prennent de l'ampleur, allant jusqu'à influencer plusieurs courants de médecine, notamment à Montpellier.

Dès lors que des traités ont été rédigés en langues occidentales sur la MTC, l'intérêt des Européens s'est accru progressivement jusqu'à être au centre de grands débats dans les milieux savants des grands siècles.

L'objet de la conférence d'Eric Marié est de présenter la manière dont se sont positionnés les échanges médicaux entre la Chine et l'Europe pendant les trois derniers siècles, mais aussi d'évoquer les intérêts suscités par le système médical chinois, ainsi que les difficultés rencontrés par les Européens pour en saisir la teneur. La conférence portera également sur les problèmes de traduction et leurs conséquences. Eric Marié présentera une analyse de la confrontation entre les deux médecines, avec les répercussions historiques, épistémologiques et médicales jusqu'à aujourd'hui.

Docteur en médecine traditionnelle chinoise (MTC) de l'Université de Jiangxi et Docteur en histoire et civilisations de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS - Paris), Eric Marié est le responsable pédagogique des diplômes universitaires MTC à la Faculté de médecine de Montpellier. Auteur de très nombreuses publications sur la médecine et la pharmacopée chinoises, ce véritable érudit dirige l'unité pédagogique des diplômes universitaires de troisième cycle de MTC à Montpellier.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici