Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

dimanche 25 mai 2014

La Grande Muraille de riz


Saviez-vous que l'un des constituants de la Grande muraille de Chine n'était autre que le riz gluant ?



Le magazine britannique Science Daily et l'American Chemical Society nous apprenaient au printemps 2010, que la longévité et la résistance de la Grande muraille de Chine étaient probablement dues à l'utilisation de riz gluant dans son assemblage. Lors de l'analyse du mortier utilisé pour sa construction, des scientiques chinois de l'Université de Hangzhou, dans une étude conduite par Bingjian Zhang, ont mis à jour cette étrange utilisation du riz dans la maçonnerie. Le riz gluant aurait été préparé en une sorte de bouillie pâteuse, à laquelle était incorporée de la chaux, le tout permettant de bien assembler une partie des blocs de pierre entre eux.

Bien que leur utilisation ait probablement été intuitive et empirique, les propriétés physiques et chimiques de ce "porridge" se sont avérés surprenantes, notamment une excellente résistance sismique grâce à l'amylopectine (hydrate de carbone complexe) contenue dans les grains et au carbonate de calcium de la chaux. Monsieur Bingjian a présenté cette découverte comme l'une des plus grandes innovations technologiques "de l'époque"*, les monuments (pagodes, tombeaux...) construits à l'aide de ce mélange ont pu résister même aux tremblements de terre.

Il semblerait effectivement que l'ajout de riz cuit augmente la résistance mécanique du mortier.

Tiens, en parlant de muraille de Chine, si vous passez au Puy-en-Velay, pourquoi ne pas vous arrêter pour déguster leurs bouchées vapeur aux crevettes et une petite entrée qu'ils savent bien faire au restaurant asiatique éponyme ?

* la référence à une époque ne peut être très précise dans la mesure où la construction de la Grande muraille de Chine a débuté au IIIe siècle avant J.-C. pour ne se terminer qu'au XVIIe siècle de notre ère et l'étude ne spécifie pas la datation de ce liant.



2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Enfin du concret sur l'exceptionnelle longévité de cet édifice due à la qualité du mortier. Les liants actuels, quoi que très performants dans leur application, ne peuvent pas en dire autant...

    RépondreSupprimer

Laissez votre commentaire ici