Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

lundi 22 mai 2017

La fabrication du papier Xuan

Merci à l'Institut Confucius de Montpellier qui m'a transmis le lien vers cette vidéo à la fois instructive et passionnante. Il y est montré les étapes de la fabrication du papier Xuan (le XuanZhi), célèbre dans le monde entier pour son extrême qualité et les méthodes traditionnelles utilisées. Certains le qualifient même de "meilleur papier du monde".





Fabriqué à la main depuis le VIIe siècle, sous la dynastie Tang, c'est un papier à la fois très résistant et qui absorbe juste ce qu'il faut de l'encre du calligraphe ou des pigments du peintre. Le nom de Xuan Zhi (宣紙, qui veut dire "papier de Xuan") a peu a peu été adopté dans d'autres régions que celle de son origine : Xuan, qui se situe dans le district de JingXian de la province d'Anhui, dans l'Est de la Chine, et ce pour désigner des méthodes traditionnelles de fabrication.

N'oublions pas que le papier fait partie des 4 trésors du calligraphe (Wen Fang Si Bao - 文房四宝) avec l'encre, le pinceau et l'encrier. Le papier qui nous intéresse ici s'est vu imposer par l'Etat des normes particulièrement strictes afin d'en garantir la qualité et de préserver son mode de fabrication artisanal et ancestral. Sa spécificité tient autant du procédé de fabrication lui-même qu'aux matières utilisées, telles le bois de santal vert, à la fibre longue et résistante, la paille de riz issu d'un sol sablonneux, courte et souple, l'eau à la fois acide et alcaline des ruisseaux de montagne ou encore le bambou amer servant à la confection des nattes servant de support.

La production du papier de Xuan a cessé pendant plusieurs années au début du XXe siècle à cause des guerres internes et de l'invasion japonaise, mais elle a repris avec l'avènement de la République Populaire de Chine en 1949, lorsque les forces du Guomindang se sont réfugiées à Taïwan.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici