Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

lundi 15 février 2016

L'impératrice Xiao



L'impératrice Xiao (萧皇后 - env. 566 – 17 avril 648), dont le prénom nous est inconnu, était surnommée "l'impératrice Min (愍皇后), littéralement "l'impératrice souffrante".

Née sous le règne de la dynastie Liang, c'était la fille de l'empereur Xiao Ming des Liang de l'Ouest, qui revendiqua le trône Liang, étant vassal des Zhou du nord et ensuite des Sui.  L'impératrice étant née le deuxième jour du calendrier lunaire, l'empereur Ming, qui était superstitieux, fut persuadé que sa fille serait portée par la malchance. C'est ainsi qu'elle fut remise à son oncle Xiao Ji (萧岌), qui mourut en 566, date aux environs de laquelle on suppose qu'elle naquit. A la mort de Xiao Ji, c'est son oncle maternel Zhang Ke (张轲) qui prit soin d'elle. La modeste condition de la famille Zhang fit qu'elle dut participer au travail de la maison, ce qui était peu courant parmi les grandes familles de cette dynastie.

En 582, l'empereur Wen de la dynastie Sui décida que son fils Yang Guang, prince des Jin, épouserait une fille de l'empereur car celui-ci l'avait soutenu lors de la guerre des Zhou du nord en 580 contre le général Yuchi Jiong. Le choix ne fut pas aisé parmi les filles de l'empereur Ming. En effet, ce dernier avait pris conseil auprès de devins qui lui affirmèrent qu'aucune ne conviendrait. C'est à ce moment qu'il eut l'idée de faire revenir Xiao de chez son oncle et les devins dirent qu'elle était acceptable pour être l'épouse du prince. Du jour de ses épousailles, elle prit le titre de Princesse des Jins.

LA PRINCESSE DEVIENT DAUPHINE

On disait de la princesse Xiao qu'elle était intelligente et douce ainsi que douée pour lire et prédire l'avenir, ce qui remplissait le prince de fierté. Les historiens rapportent que la mère du prince, Dugu Qieluo, n'était pas favorable à ce que Yang Guang ait de multiples concubines, mais que ce dernier prétendait n'en avoir aucune hors la princesse Xiao. L'empereur Wen démit de ses fonctions Yang Yong, le grand frère de Guang, à cause de sa prodigalité, ce qui mit Yang Guang à la place du dauphin désigné et son épouse devint la dauphine.

Le dauphin et son épouse eurent deux fils, Yang Zhao et Yang Jian, ainsi qu'une fille, Nanyang. Yang Guang aurait eu une autre fille, probablement d'une soeur de Xiao.

 

 
LA DAUPHINE DEVIENT IMPERATRICE


A la mort de l'empereur Wen, en 604, certains accusèrent son fils Yang Guang d'en être le commanditaire de son assassinat, mais aucune preuve directe ne put être produite pour corroborer cette accusation. Guang fut sacré empereur et l'année suivante il fit nommer sa femme impératrice. Dès lors, sa vie se fit ouvertement dissolue ; on dit que ses palais étaient remplis de milliers de concubines, ce qui n'empêchait pas l'empereur de tenir en haute estime son épouse. Il nomma, d'ailleurs, plusieurs membres de sa famille à des postes importants. En 606, leur fils le dauphin Yang Zhao mourut. Deux ans plus tard, l'empereur destitua son deuxième fils Yang Jian qu'il soupçonnait d'avoir utilisé de la sorcellerie contre son frère Zhao.

L'impératrice Xiao accompagnait souvent son mari faire le tour de leur empire. Lettrée, elle lui écrit un poème circonspect dans le but de changer le comportement dissolu de l'empereur, mais ce dernier ignora ou fit mine d'ignorer ses allusions. En 607, elle partit avec lui rendre visite à son vassal Wimin Khan Ashina Rangan, de Tujue. Elle rencontra personnellement l'épouse d'Ashina Rangan, la princesse Yicheng, sous sa tente. En 615, lorsque l'empereur Yang et l'impératrice Xiao se trouvaient dans la ville frontalière de Yanmen ((雁门), dans le Shangxi -actuel Xinzhou-, la ville fut attaquée par surprise par le fils d'Ashina Rangan, Shibi Kan Ashina Duojishi, et le frère de l'impératrice, Xiao Yu, suggéra d'aller chercher la princesse Yichen, devenue alors l'épouse d'Ashina Duojishi, pour faire diversion. Cette dernière fit croire à une attaque venant du nord. Cependant, l'empereur Yang décida l'exil de Xia Yu de la Cour plutôt que de suivre son conseil.


Vers 618, l'empire tout entier fut pris dans une guerre civile suite à une rebellion de grande ampleur contre les lois de l'empereur. Des complots furent ourdis contre le couple impérial alors que celui-ci était en résidence à Jiangdu (江都), capitale de la province Yang. Ils pensaient être protégés par l'armée Xiaoguo (骁果), mais même les soldats de cette armée d'élite complotaient contre eux. Il est dit qu'une femme était venue rapporter le complot à l'impératrice Xiao et que celle-ci lui conseilla d'en parler à l'empereur, mais que ce dernier ne souhaitant plus entendre de mauvaises nouvelles la fit exécuter.
Lorsque d'autres personnes se présentèrent pour signaler le complot, l'impératrice leur dit qu'il n'y avait plus rien à faire pour sauver la dynastie. Et effectivement, quelques jours plus tard un complot mené par le Général Yuwen Huaji exécuta l'empereur ainsi que ses fils et son petit-fils Yang Tan. L'impératrice et ses suivantes enveloppèrent l'empereur dans un tapis et le mirent, ainsi que Yang Gao, dans des coffres.



APRES LA MORT DE L'EMPEREUR

Yuwen Huaji déclara empereur le neveu de Yang, Yang Hao, prince des Qin. Il partit ensuite de Jiangdu pour se diriger vers le nord avec l'impératrice Xiao et sa suite. Il est dit qu'il n'était pas un bon commandant ni gouverneur et que sa campagne du nord souffrait de constantes défections et défaites. Vers la fin de 628, il se retrouva dans une situation désespérée et décida de devenir empereur avant la défaite finale. Pour ce faire, il fit empoisonner Yang Hao et déclarara le nouvel Etat de Xu, avec lui à sa tête.

En 619, Yuwen Huaji fut capturé et exécuté par l'un des chefs rebelles. Dou Jande, prince de Xia, traita l'impératrice Xiao avec respect et gentillesse ; il fit faire des obsèques dignes du défunt empereur Yang. La princesse Yicheng demanda que Dou lui envoie l'impératrice Xiao, ce qui fut fait, et de même pour sa fille la princesse Nangyang. Un émissaire fut envoyé pour les accueillir sur leur route vers Tujue, au nord de la Grande Muraille.

Lorsqu'elles furent arrivée à Tujue, l'une des épouses de Yang Jian accoucha d'un fils posthume, Yang Zhengdao (杨政道), qu'elle éleva et qu'elle déclarara ensuite prince de Sui. Ashina Duojishi lui assigna des sujets et des réfugiés de Sui. Elle s'installa à Dingxiang. Pendant ce temps, les khans de Tujue continuèrent d'utiliser le nom de Yang Zhengdao comme une figure imposant la crainte, ce qui amenait les ennemis à se rendre. Ce fut notamment le cas lors des combats de la dynastie Tang lancés par le génral Li Yan (empereur Gaozu) des Sui. En 630, lorsque le fils de l'empereur Gaozu, Taizon des Tang, envoya le général Li Jing attaquer Jiali Khan Ashina Duobi, l'associé de ce dernier, Kangsumi (康苏密), se rendit et pris l'impératrice Xiao et Yang Zhengdao avec lui. Un officier de l'empereur Taizong, Yang Wenguan (杨文瓘), demanda à faire interroger l'impératrice afin de savoir si des hauts fonctionnaires avaient été secrètement en communication avec elle, mais l'empereur Taizong refusa et contrairement à toute attente, la traita avec un grand respect et Yang Zhengdao fut promu à un poste honorifique. En tant que frère de l'impératrice, Xiao Yu fut lui aussi promu à des postes importants sous le règne des empereurs Gaozu et également Taizong. C'est l'impératrice Xiao qui fut chargée des obsèques de Yang en grande pompe.

L'impératrice Xiao mourut le 17 avril 648 du calendrier lunaire à Chang'An et fut enterrée avec tous les honneurs dus à une impératrice, à Jiangdu dans la tombe de son défunt époux l'empereur Yang. Elle devait avoir dans les 82 ans.


Sources :
http://history.cultural-china.com/en/48History14879.html
https://en.wikipedia.org/wiki/Empress_Xiao_%28Sui_dynasty%29


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire ici